Gravure électrolytique

Catégories: E-Clope
Tags: Pas d'étiquette
Commentaires: Commentaires fermés sur Gravure électrolytique

J’ai depuis longtemps envie de personnaliser un mod ou deux, mais ils sont en acier inoxydable et les différentes méthodes de patine accélérée (oxydation du laiton à l’ammoniac, par exemple) ne fonctionnent pas sur l’acier inox, et en plus ça pue.

N@m@sis

A force de chercher un peu partout, j’ai trouvé une vidéo d’une lame de hache en acier gravée avec de l’eau salée. Ni une, ni deux, au cours d’une séance de MP avec la frangine (qui tient la page Thefourmi Créations et qui possède une imprimante de découpe), je lui demande une petite série de pochoirs en forme d’arobase ( @ ). Les voici arrivés, j’ai un transfo, des pinces croco, le tube du mod. En avant!

On part d’un Nemesis (clone) en parfait état (le pauvre), et on assemble tous les tubes en enlevant la beauty ring, la bague de verrouillage et le top cap.

IMG_20140807_122533.jpg IMG_20140807_122832.jpg

La rondelle en laiton du kit d’hybridation permet de maintenir le mod dans le mandrin de la perceuse.

IMG_20140807_124737.jpg

Après quelques tours en frottant avec l’éponge grattante.

IMG_20140807_130045.jpg

On continue à « poncer » tout doucement (vraiment doucement, mais faut pas rayer).

IMG_20140807_130056.jpg

Une fois que la gravure a disparu (ou presque, l’ange s’en va pas comme ça, big up HCigar).

IMG_20140807_132236.jpg

Pour comparer avec le même mod laissé intact.

IMG_20140807_132418.jpg

On applique le pochoir du motif qu’on souhaite graver. Big up à la frangine pour la réalisation des pochoirs en vinyl autocollant, tip top. Bien collé, bien plaqué, on cache tout ce qui ne doit pas être gravé.

IMG_20140807_134012.jpg IMG_20140807_134349.jpg

Un transfo, ou une alim, n’importe quoi qui délivre environ 12V mais qui a une limitation en courant.

IMG_20140807_140225.jpg

Il nous faut un peu d’eau salée. J’ai rempli le coquetier à moitié d’eau et j’ai ajouté une cuillère à café de sel fin.
On branche le mod sur un des pôles. Ensuite, on trempe un coton-tige dans l’eau salée, on branche l’autre pôle du transfo sur le coton mouillé, et on tamponne les zones à graver avec la partie mouillée.
Ça crépite, ça s’oxyde, ça ronge, ça creuse. Quand le coton-tige est trop sale, on le change et c’est reparti pour un tour. J’ai usé 3 cotons-tige, donc ça fait 6 passages.

IMG_20140807_140926.jpg IMG_20140807_141504.jpg

La gravure n’est pas très profonde, mais ça me suffit.

IMG_20140807_142310.jpg

Plus qu’à enlever le vinyl, le scotch, et nettoyer les traces de colle sur le tout, et hop, la gravure n’est pas très profonde, 1/10 environ, mais ça suffit à dépolir le métal et faire un joli motif.

IMG_20140807_142430.jpg IMG_20140807_143049.jpg

Tada! Un Nemesis unique!

IMG_20140807_142953.jpg IMG_20140807_152542.jpg