Full Metal Panic !

Catégories: Manga/Anime
Tags: Pas d'étiquette
Commentaires: 5 commentaires


*toc-toc*
« – Entrez !
– Sergent-Major Melissa Mao, Sergent Kurz Weber, Sergent Sagara Sousuke, au rapport. »

Ces trois soldats d’élite sont des membres d’une organisation secrète non gouvernementale appelé « Mithril », veillant au maintien de la paix et à la lutte anti-terroriste, dans le monde.

Leur nouvelle mission, est de protéger une jolie et jeune lycéenne : Chidori Kaname. Sans qu’elle le sache, elle serait la cible du KGB ou d’un groupe terroriste.
Nielle, ni le gouvernement japonais ne doit savoir qu’elle est surveillé.
Ayant à peu prés le même âge, 16, 17 ans, c’est Sousuke qui va infiltrer le lycée en tant que nouvel élève, dans la classe de Chidori.

Vu comme ça, on pourrait croire que c’est une mission tranquille pour notre trio de choc, surtout après avoir vu les premières secondes, déjà pleine d’action, du premier épisode.
En fait ça va surtout poser problème à Sousuke.
(suite…)

Detective Conan

Catégories: Manga/Anime
Tags: Pas d'étiquette
Commentaires: 2 commentaires



Genre
: roman policier
Auteur : Gõshõ Aoyama
Type : Shõnen
Éditeur japonais : Shogakukan
Éditeur français : Kana
Prépublication : Shõnen Sunday’
Sortie initiale : 1994 – (en cours)
Volume : 62 au Japon ; 57 en France

Shinichi Kudo, 17 ans, est élève en première au lycée Teitan (jeu demot avec le mot japonais utilisé pour dire détective : Tantei). Pouravoir résolu plusieurs enquêtes difficiles, il est considéré parbeaucoup comme l’aide la plus précieuse que la policejaponaise pouvait espérer. Un jour, lors d’une sortie avec son amie RanMouri dans un parc d’attraction, et après avoir résolu une affaire demeurtre, il remarque le comportement étrange d’hommes vêtus de noir quise trouvaient précédemment sur les lieux du crime résolu. Par curiositéet intuition, Shinichi les suit et comprend que ce sont des maîtreschanteurs. Ces hommes, ayant découvert Shinichi, lui font boire unpoison expérimental pour le faire taire. L’effet est inattendu : soncorps rajeunit, mais ses facultés de détective restent inchangées.Shinichi, aidé par son voisin le Professeur Agasa (Agasa Hakase dans laversion japonaise), inventeur génial et farfelu, décide de partir à larecherche de l’organisation secrète dont il a été victime. Shinichicache sa véritable identité sous le pseudonyme de Conan Edogawa (de SirArthur Conan Doyle et d’Edogawa Ranpo), et se réfugie chez Ran, dont lepère encore peu connu, Kogoro Mouri, s’est mis à son compte en tant quedétective privé après avoir quitté la police.Shinichi trouve vraiment injuste le fait que, adulte, tout le mondel’écoutait, et que enfant, on ne lui accorde aucun moment ou il peutrésoudre une affaire. Il résout les affaires bien plus vite que le pèrede Ran, mais il est obligé d’attendre le bon moment pour faire en sorteque Mouri comprenne son « point de vue » sans attirer l’attention surlui… Wikipédia

Ayant eu la possibilité de les lire jusqu’au 50, 51, je ne sais plustrop, j’ai pu me faire une idée sur l’ensemble. Évidemment il n’est pasutile d’en lire autant, pour ce faire cette dernière xD mais comme j’aiaccroché, j’ai continué.
Déjà, en premier lieu, si vous voulez vous lancer dans cette aventure, sachez que c’est un manga à rallonge.Si l’auteur le désir, il peut faire durer l’histoire à n’en plus finir.Donc c’est un certain investissement. Déjà 62 tomes sortis dans sonpays et ce n’est pas fini (à 6.25 € l’un, ça reviens vite cher, c’estcomme un abonnement à un magazine quoi ^^ )
Après les premiers chapitres de présentation des personnages, latransformation de Shinichi et la mise en place de sa nouvelle vied’enfant avec les gadgets et compagnie, les énigmes s’enchainent. Jedirais qu’il y a en gros 3 types d’énigme. Celles faisant évoluées larelation entre Ran et Shinichi (ça j’aime bien, ça se lit vite), cellesayant un rapport avec les hommes en noir (j’aime beaucoup aussi vu queça fait avancer le but principale de l’histoire) et celles, lamajorité, qui sont là pour faire « durer » l’histoire (je ne dénigre pascette partie, certaines de ce type là sont vraiment énorme et j’aimebeaucoup mais au fur et à mesure il est possible de se retrouver avecdu « déjà vu » et du coup moins intéressant). La-dessus viennent segreffer des nouveaux personnages tous autant charismatique, qu’ilssoient « alliés » ou « ennemis » ce qui aide les énigmes de troisième typeà être variées et donc captivantes.

« Detective Conan est l’un des mangas les plus populaires au monde, il est présent dans 22 pays et a été traduit en 21 langues. » ha ouais quand même ^^
Si vous aimez les mangas et les romans policier avec des super énigmes super complexes, Detective Conan est fait pour vous !!!

Detective Conan c’est aussi :
un anime de 512 épisodes (13 saisons), réalisé par Kenji Kodama et Yasuichiro Yamamoto. Toujours en cours comme le manga.
12 films et 8 OAVs
2 Dramas
8 jeux vidéo, de réflexion et d’aventure (
sortie uniquement au Japon)

sources : Wikipédia, Conan-Story

Bakuretsu Tenshi

Catégories: Manga/Anime
Tags: Pas d'étiquette
Commentaires: Commentaires fermés sur Bakuretsu Tenshi

Titre original : Bakuretsu Tenshi

Année de production : 2003
Genres : action, cyber et mecha
Studio : Gonzo
Réalisateur : Koichi Ohata
scénario : Fumihiko Shimo
Compositeur : Masara Nishida
Character-Designer : Aki Makoto
Format : 24 éps de 24 mins

Synopsis :
L’histoire se déroule dans un futur plus ou moins lointain, dans unTokyo décadent où n’importe qui peut se procurer une arme. « Le taux decriminalité a augmenté mais les arrestations ont diminués. Pourquoi ?Cela veut dire que le nombre de truands attrapés vivants a diminué,grâce au RAPT ». Le RAPT est une unité de police, équipé de mechas(énorme robot piloté par des humains), appelés Cybots.

Le jeune Kyohei (18 ans) étudie à l’école de « Cuisine Heureuse », pourdevenir Pâtissier. Mais pour être un vrai chef, il doit aller étudieren France ( 😀 ) Pour ce faire, il scrute les petites annonces à larecherche de petits boulots…
« Recherche désespérément : un homme merveilleux pour faire de la bonnecuisine. Bon salaire, conditions de travail exceptionnelles. Premiervenu, premier servi. Allez visiter notre site le plus tôt possible. »C’est ainsi qu’il se retrouve embauché par un groupe de quatre jeuneset jolies filles. Ces dernières sont, en fait, des chasseurs de prime.
Sei, l’ainée (19 ans), est à la tête du quatuor de choc. Elle s’occupe de trouver les clients.
Amy, la plus jeune (11 ans), petit génie de l’informatique, elle secharge de l’information-communication et du contrôle du mecha : Jango.
Meg (15 ans) et Jo (17 ans), duo inséparable, vont sur le terrain pour tout faire sauter ^^
Meg est la femme fatale de la bande:D … 😀 … euuh… ha oui, elle ne se sépare pas de son petit révolveret utilise parfois un fusil d’assaut ou à lunette. Elle se fait tout letemps kidnapper xD pour ensuite être sauvée par Jo.
Jo, l’ange destructeur de la bande. Elle manie, à merveille, ces deux Desert Eagle ainsi que le mecha : Jango.

Comme on sait très bien le faire chez Gonzo, nous avons là un anime qui mélange parfaitement la 3D à la 2D. La technique du « Cell-Shading » est présente pour rajouter un effet à l’ensemble. Graphiquement c’est superbe.
La bande son fusionne parfaitement avec l’image. Une musique sublime,aussi bien pour les scènes de dialogues, que pour les scènes d’actions.
Le scénario est assez bien mais loin d’être exceptionnel. Onregrettera, aussi, le fait que le petit cuisinier ne soit présent qu’audébut de l’histoire. Quand à la fin… les avis sont partagés.
Pour conclure, Bakuretsu Tenshi (ou Burst Angel ou Baku-Ten ouExploding Angel) est un anime sans prise de tête : des jolies filles,des flingues, des robots, de l’humour, plein d’action, un peu d’émotionaussi. Le côté western de part certaines musiques et le style « Cowgirl » de Meg, rajoute un plus, très réussi, à l’ensemble.
Si, après ça, vous décidez de le regarder, j’espère qu’il vous plaira autant qu’à moi ^^
Aller un petit aperçu avec « l’opening« .

Pour ceux qui en veulent toujours plus, il existe un OAV de 30 minutes: « Bakuretsu Tenshi -infinity-« . Il à été produit en 2007. Restant biendans le style de la série, c’est une sorte d’épisode bonus pour lesfans.
Et en super-bonus, qu’il faut être curieux pour dénicher ça: une espèce de générique spécial,où l’on retrouve les personnages grandis… Serait-ce une potentielledeuxième saison ??? Si vous en savez plus, dites le moiiiiii ^^

PS : pour les « non-curieux », cliquez sur l’image, au début de l’article

Death Note

Catégories: Manga/Anime
Tags: Pas d'étiquette
Commentaires: Commentaires fermés sur Death Note



Production : 2006 – 2007
Studio : MadHouse Production
Genres : Enigme et Policier ; Fantastique et Mythe, Horreur
Auteurs : Obata Takeshi (dessins) ; Ohba Tsugumi (scénario)
Volumes, Type et durée : 37 épisodes de 25 minutes

« Yagami Raito est un lycéen japonais de 17 ans extrêmement doué,malheureusement victime d’une vie ennuyante et monotone dans ce mondequ’il décrit comme perverti par le pouvoir et l’argent. En l’an 2006,il trouve un carnet de note titré « Death Note » par terre. La Death Noteest une création de Shinigami (Dieu de la Mort) et a le pouvoird’annihiler quiconque voit son nom écrit dedans. Raito décide deprendre la Death Note et en devient le propriétaire dans le butd’éradiquer toute forme de mal de ce monde. Mais après la mortinexpliquée de plusieurs criminels, il devient lui-même un criminelpoursuivi par la police japonaise et par un mystérieux détective nommé
« L ». Celui-ci découvre le secret de Raito et s’en suit alors unmaëlstrom de péripéties dans l’intérêt de la justice. »
– Windspirit –

source : AnimeKa


Death Note est avant tout un manga de 12 tomes, paru au Japon en 2004.
Il est édité en France chez Dargaud Lombard (Kana) depuis janvier 2007.
D’après ce que j’ai lu, ici et là, l’anime reprend fidèlement lescénario ainsi que le dessin du manga à part que dans ce dernier, Raitose prénomme Light (même prononciation en Japonais).
J’ai pu lire, vite fait, la fin du manga, et je constate que certaineschoses ne se passent pas exactement de la même façon. J’ai unepréférence pour l’anime.

Death Note c’est aussi 3 films, avec de vrais acteurs, sortis au cinémaau Japon.
« En France, le DVD du premier film est sorti le 9 janvier2008 en version française intégrale et édité par Kaze. Le premier films’arrête à la rencontre entre L et Raito Yagami. Le second filmintitulé « Death Note The Last Name » est la suite du premier. Letroisième film intitulé « L : Change the World » est un prélude à lasérie
Death Note. »
Attention ce sont des films ayant un genre particulier : type manga(exagération des expressions entre autre). Faut connaître, comprendreet aimer pour ne pas être déçu par ce genre.
Il existe également deux jeux vidéo paruent sur Nintendo DS : Kira Gamele 15 février et L o Tsugu Mono le 12 juillet 2007 au Japon. Parailleurs, on retrouve la présence de 6 des personnages principaux dansles jeux Jump Super Stars et Jump Ultimate Stars (jeux de combats surDS).

Pour en revenir à l’anime et à l’histoire en elle-même, c’est toutsimplement un chef d’œuvre. Un scénario en béton, d’une richesse etd’une « complexité épatante », tenant la route du début jusqu’à la fin. « Unetrame changeante et instable, sans cesse renouvelée. L’idée de la DEATHNOTE est explorée et creusée dans les moindres détails, avec un briohors du commun. » Des rebondissements, Des retournements de situations haletants et imprévisibles. Du suspens de A à Z.  » L’auteura tellement réfléchi à son œuvre, l’a tellement peaufiné avec soin enréfléchissant à chaque détails aussi minimes soit ils, qu’il estimpossible pour le spectateur de prédire ce qu’il va se passer enraison de l’intelligence de cet anime qui atteint des sommets. » Ajouté à ça, des plans travaillés avec un jeu de « caméra » magnifique.La mise en couleur est vraiment superbe, avec ses jeu de lumières et cecontraste rouge/bleu entre les deux personnages principaux. Pourcouronner le tout, une bande son, à la hauteur de l’œuvre, vraiment excellente et envoutante. Elle souligne et relève à merveille aussi bienl’action que la réflexion créant ainsi une ambiance parfaite.

Pour conclure : Death Note est un de ces animes qui sort largement dulot. Très prenant, très captivant, il rentre dans le vif du sujet désles 3 premiers épisodes et tient en allène jusqu’à la fin. Que dire deplus… ^^ En espérant que je vous ai donné l’envie de le voir (en vostfbien sur, pas de blague hein) et en espérant surtout qu’il vous plaisecomme il m’a plu à moi-même

(en italique, merci à -hika_chan- et à -Syaoran- de AnimeKa je n’ai pas trouvé meilleurs mots, pour dire les choses ^^ )
Site officiel de la série manga sur le site Kana
opening 1 et 2 et ending 1 et 2
deathnote-manga.net

Ragnarök The Animation

Catégories: Manga/Anime
Commentaires: Commentaires fermés sur Ragnarök The Animation


Un jour j’ai découvert, avec grand plaisir, l’existence d’un anime surRagnarök. J’arrive à me le procurer et je n’attend pas des mois pour leregarder en entier. Je ne suis pas du tout déçu, bien au contraire,j’adore.
Tout est retranscrit très fidèlement : les villes et différentsendroits, les monstres, l’apparence des personnages, les classes, lesskills, les objets et même les émotbulles.


TITRE ORIGINAL
: Ragnarok The Animation
ANNÉE DE PRODUCTION : 2004
STUDIOS : [G & G ENT.] [GONZO]
GENRE : [FANTASTIQUE & MYTHE]
AUTEUR : [GRAVITY, INC.]
VOLUMES, TYPE & DURÉE : 26 EPS 25 mins

Synopsis :
Voici l’aventure de jeunes héros parcourant le royaume de Rune Midgard, où des catastrophes se produisent. Yuufa, jeune acolyte, et son ami d’enfance Roan,swordman (épéiste), vont devoir lutter contre les complots ourdis dansl’ombre et affronter leur destin. Nos amis entraîneront dans leursillage Maaya, marchande accompagnée de son animal Poipoi (un poring), Judia, archère de son état et Takius la magicienne.

D’après les critiques d’AnimeKa, que je viens de lire, « … on pouvaits’attendre à beaucoup mieux… » cet anime est bien mais sans plus.Attention, ça c’est ce qu’ils disent, faites vous votre propre opinionen le regardant. En fait je ne me pose même pas la question, je ne medis même pas que ça pourrait être mieux. Je l’ai vu et y m’a beaucoupplu.
Mais là c’est pareil que Final Fantasy, mieux vaut avoir jouer au jeu pour l’ apprécier à sa juste valeur ^^

Sources : AnimeKa ; Fouinaragnarok

Hunter x Hunter

Catégories: Manga/Anime
Tags: Pas d'étiquette
Commentaires: Commentaires fermés sur Hunter x Hunter


Pendant un séjour à Paris, un cousin me voit intéressé par les mangas et me montre Hunter X Hunter. Je commence à lireles premiers tomes… et tout les autres que j’ai pu. En un mot :j’adore. De retour à la campagne je décide de me les acheter pour lirela suite.

Yoshihiro Togashi est l’auteur de ce shônenédité par Kana. Le premier tome est sortie en 1998 au Japon et lepremier mars 2000 ici. Depuis, 22 autres ont vu le jour et le numéro 24se fait sérieusement attendre.

Animaux monstrueux, espèces rares… Richesses enfouies, trésorscachés… Monde des démons, terres inexplorées… Le mot « INCONNU » dégagequelque chose de magique… Et certains hommes sont attirés par cetteforce. On les appelle les « HUNTERS ».

C’est l’histoire de Gon, un jeune garçon de onze ans, qui part à la recherche de son père Jin. Pour cela il décide de passer l’examen,pour devenir Hunter. Cet examen est extrêmement difficile, on ditqu’une personne sur dix mille arrive sur le lieux des épreuves etqu’une tous les trois ans le réussi dés sa première tentative.
Gon va vite rencontrer Kurapika, Léolio et par la suite Kirua quideviendront ses amis. Ils feront ensuite connaissance avec un ennemiredoutable : Hisoka.

Pour en savoir plus je vous invite à aller ICI

Un anime existe également :

TITRE ORIGINAL : Hunter X Hunter
ANNÉES DE PRODUCTION : 1999 – 2000
STUDIO : [NIPPON ANIMATION]
GENRES : [ACTION] [AVENTURE] [FANTASTIQUE & MYTHE]
AUTEUR : [TOGASHI YOSHIHIRO]
VOLUMES, TYPE & DURÉE : 62 EPS 25 mins

et des OAV en pagaille :

TITRE ORIGINAL : Hunter X Hunter OVA
ANNÉE DE PRODUCTION : 2002
STUDIO : [NIPPON ANIMATION]
GENRES : [AVENTURE] [COMBAT & ARTS MART.]
AUTEUR : [TOGASHI YOSHIHIRO]
VOLUMES, TYPE & DURÉE : 8 OAV 23 mins

TITRE ORIGINAL : Hunter X Hunter OAV Greed Island
ANNÉE DE PRODUCTION : 2003
STUDIO : [NIPPON ANIMATION]
GENRES : [ACTION] [AVENTURE] [FANTASTIQUE & MYTHE]
AUTEUR : [TOGASHI YOSHIHIRO]
VOLUMES, TYPE & DURÉE : 8 OAV 23 mins

TITRE ORIGINAL : Hunter X Hunter – Greed Island Final
ANNÉE DE PRODUCTION : 2004
STUDIO : [NIPPON ANIMATION]
GENRES : [ACTION] [AVENTURE] [COMEDIE]
AUTEUR : [TOGASHI YOSHIHIRO]
VOLUMES, TYPE & DURÉE : 14 OAV 23 mins
——————–
source : AnimeKa

… c’est fini ?… naaan, loin de là ^^

Catégories: Manga/Anime
Commentaires: Commentaires fermés sur … c’est fini ?… naaan, loin de là ^^
Reminiscence Of Final Fantasy VII

Cloud est sur la route pour effectuer des livraisons. Cela se passe donc juste après Advent Children. Ses compagnons l’appellent, chacun à son tour, sur son portable, pour lui dire d’aller voir Barret. Pendant qu’il est sur la route, il repense à toute l’histoire (celle du jeu).

« montage d’une vingtaine de minutes de séquences cinématiques et de scènes de dialogues tirées du jeu qui ravira les nostalgiques en leur permettant de revivre de manière originale le scénario et l’ambiance de cette aventure mythique. Là où les autres, misérables incultes, ne sauront voir rien d’autre qu’une bouillie de pixels… »
source : ecran large

Cet OAV est en fait un résumé du jeu.
Très bien pour ceux qui n’y ont jamais joué et dans ce cas, je vous conseil de le regarder avant le film.
Très bien également pour les fans qui ont passés de nombreuse heures à jouer à FFVII, cela leur rappellera des bons souvenirs.

(Captures prise par moi)

Et c’est pas tout…

Catégories: Manga/Anime
Commentaires: Commentaires fermés sur Et c’est pas tout…

TITRE ORIGINAL : Final Fantasy VII : Last Order
ANNEE DE PRODUCTION : 2005
STUDIOS : [SQUAREENIX] [MADHOUSE PRODUCTION]
GENRES : [AVENTURE] [COMBAT & ARTS MART.] [FANTASTIQUE & MYTHE]
AUTEUR : [NOJIMA KAZUSHIGE]
TYPE & DURÉE : 1 OAV 25 mins

(suite…)

Evangelion

Catégories: Manga/Anime
Tags: Pas d'étiquette
Commentaires: 6 commentaires


Quel fan de mangas ne connait pas cette série culte ???

L’anime

Titre original : Shin Seiki Evangelion / Titre français : Neon Genesis Evangelion
Nombre d’épisodes
: 26 épisodes de 23min21
Scénario : Hideaki Anno.
Production
: Hideaki Anno
Maison de production : GAINAX / Tatsunoko
Date :1995 / 1996
Character design
: Yoshiyuki Sadamoto
Eva design
: Ikuto Yamashita
Décors : Hiroshi Katô
Musique
: Shirô Sagisu


An 2000 : une immense explosion frappe le pôle sud. Cette explosion entraîne lafonte des glaciers noyant ainsi les grandes villes : des guerres éclatent, l’économie va mal… Les autoritésexpliquent qu’une météorite vient de heurter la Terre. Mais la réalité en est toute autre : il s’agit en fait del’action d’un géant humanoïde endormi, Adam le géant de lumière, réveillé accidentellement par des scientifiques.On appellera plus tard cette catastrophe « le second impact ».

An 2015 : un autre géant débarque sur Terre et l’armée se trouve dansl’obligation de léguer le commandement des opérations à l’institut spécial Nerv,institut créée dans le but de lutter contre les anges juste après le secondimpact. Elle devra alors lancer son unique arme, seul capable de rivaliser avecles anges, l’humain de synthèse evangelion.

Une série devenue culte avec au début une action omniprésenteintroduisant une psychologie oppressante. De nombreuses référencesreligieuses, des énigmes et des mystères viennent assaisonner le tout.

Une série, aussi culte que compliqué, à voir et à revoir ^^

Un petit point à souligner : les deux derniers épisodes de la série ont énormément déçu les fans japonais (une minorité n’ayant rien compris àl’histoire ?). Ces derniers s’attendaient à une toute autre fin. Devantce fort mécontentement, les studios Gainax ont décidés de faire deuxautres films créant ainsi une fin alternative.
-Film 1 : Death and Rebirth
-Film 2 : The end of Evangelion
Pour en savoir plus –> Films

En plus de ça un projet « Rebuild Of Evangelion », composé de deux OAV, est en cours.
Pour en savoir plus –> Rebuild Of Evangelion

Source : [Evangelion]—NegeNerv—L’âme d’evangelion— si le sujet vous interesse n’ésitez pas, faites-y un tour.


Le manga

Auteur : Yoshiyuki Sadamoto
Nombre devolumes : 10 (en cours)
Format :11,5 x 18 cm
Editeur français : Glénat
Prixde vente : 6,95€ (peut varier selon les magasins)

Un jour que je me baladais dans le rayon « manga » j’ai vu avec grandplaisir que la série était aussi en BD. « wouaaaa trop bien » Je le prendet je commence à le feuilleter… puis je m’arrête vite surpris et étonné »… bah… :/  » Je le repose sans chercher plus à comprendre et jecours vers mon frère qui me demande si je l’ai pris. Je lui répondis »bin non… c’est bizarre… c’est tout à l’envers… »
ET OUI j’y connaissais que dalle moi, a l’époque ^^ C’était en mai 2002.
Après m’avoir expliqué que c’était normal, que c’était le sens delecture japonais, je suis revenu le prendre, dans le rayon, pourl’acheter.
Le tome 1 est sortie en France en février 1998, bref juste pour direque la parution est très longue. Le tome 10 est sortie en février 2007,on attend toujours le 11 ^^

Cette version « papier » est donc, vous l’aurez compris, sortieaprès la version animé. Elle a été faite sur la base du scénario decette dernière et montre ainsi peu de différences entre les deux. Parcontre les personnes s’occupant du story-board du manga ne sont pas lesmême de celles de l’anime. Par ce fait la mise en scène s’en trouve unpeu changé. Par exemple, dans le manga, la psychologie de Shinji estmieux définie. Pour finir, la fin sera directement changé pour plaireau public. Cela devient donc une adaptation de l’œuvre originale.

Source : Mangaluxe

Les mangas

Catégories: Manga/Anime
Tags: Pas d'étiquette
Commentaires: 3 commentaires

Ma passion pour les mangas est relativement récente. Il y a 7 ans decela, mon frère à rapporté un anime à la maison. Pas n’importe lequelen plus : Evangelion, en version original sous titré français (jeveux). C’était du format divx avec une très mauvaise qualité d’image.J’ai tout de suite accroché en regardant les premiers épisodes. C’estdevenu l’un de mes préférés. Depuis, j’en ai découvert beaucoupd’autre de différents styles et tout aussi passionnant. (création de lacatégorie « Manga/Anime »)

page 1 de 1