Cuisine et Peinture – Partie 1

Tags: Pas d'étiquette
Commentaires: 1 commentaire

Le carreleur avait fait du tellement bon boulot dans la salle-de-bains que ça fait mal au cœur de devoir tout démolir à cause d’une baignoire molle. La baignoire est en résine, donc elle a une certaine souplesse. Mais là, elle était vraiment molle. Comme s’il lui manquait des couches de résine. Ni une ni deux, changement de baignoire par le plombier et la mollesse a disparu. Enfin, le carreleur est revenu pour finir les plinthes et refaire l’entourage de la baignoire.

Pendant ce temps, mon père a continué la construction des éléments de la structure de la cuisine, pour qu’on puisse commencer à l’installer, à régler et à aligner les morceaux. Dans l’ordre, voici une première passe des photos de la mise en place, pour vous montrer l’avancement sur deux week-ends:

Finalement, le bar ne fera pas partie de la structure. Il sera séparé et autonome, d’une part pour ne pas arracher le reste en cas de bousculade, d’autre part pour pouvoir être bougé ailleurs si jamais il ne nous plaisait plus à cet endroit. Plus qu’à lui passer une première couche de vernis identique à ce qui a été fait avec la structure

Durant les quelques jours en semaine, le cumulus, le sèche-serviette et les spots de la cuisine ont été posés. La maison a aussi été mise en eau et le robinet extérieur a enfin été raccordé:

ERDF est passé faire le raccordement électrique, mais les techniciens se sont arrêtés au compteur en limite de propriété. Penser à bien lire les petites lignes qui disent « le raccordement en terrain privé est à la charge du client ». L’électricien devra revenir pour faire ce raccordement, puis EDF devra intervenir pour brancher…

Autre chantier en route, effectué principalement à nous deux (mais ponctuellement aidés par des amis) les soirs en semaine: c’est la session « peinture ». D’abord la préparation avec l’étape du scotch et de la pose des bâches de protection et du journal pour les plinthes (Merci Gensô !):

Vient ensuite la sous-couche (couche « d’impression ») pulvérisée au pistolet basse-pression sur la majeure partie des 355m² à peindre; et appliquée au rouleau pour ce qui restait (chambre principale, chambre d’amis, WC, salle de bains et couloir des chambres; merci Domi !). L’utilisation du pistolet n’est franchement pas évidente au premier abord. Entre le dosage de la dilution et la rigueur de l’application, il y a beaucoup de ratés. Et il faut multiplier les couches pour avoir une relative couverture:

 

Après quelques passages, on ne change pas la couleur mais on change de technique en laissant de coté le pistolet. Je n’y arrive pas bien… autant ce n’est pas très grave pour la sous-couche, autant je préfère assurer le coup pour le plafond et les couches de finition en couleur. Il aura fallu 4 heures au rouleau pour faire une première couche au plafond de la pièce principale. Odile a fait la première passe de couleur dans les WC et la salle de bains. Il m’aura fallu encore 4 heures pour faire les plafonds des trois chambres. Ensuite, à deux, il nous aura fallu 6 heures pour faire la première passe de couleur sur tous les murs de cette teinte. Si vous vous souvenez bien, la niche au dessus de l’escalier était une modification de dernière minute. J’y réfléchirai à deux fois si il y a une prochaine fois… Peindre cette zone, en équilibre, est un vrai calvaire…

Et en même temps (comme si ça ne suffisait pas): mise en cartons des affaires pour déménager:

Ce sera tout pour cet article, certes un peu long mais qui résume assez bien les 15 derniers jours.

Ré-agréage, Crépis, Plomberie

Catégories: Plomberie, Second oeuvre
Tags: Pas d'étiquette
Commentaires: Commentaires fermés sur Ré-agréage, Crépis, Plomberie

Ça y est, la période pour laquelle on travaille tout l’année est enfin arrivée: les vacances!

Depuis le précédent article, il s’est passé quand même un peu de choses dans la maison. Tout d’abord, les bandes de placo sont toutes poncées et va falloir sortir l’aspirateur pour enlever toute cette poussière blanche. D’ailleurs, jamais j’aurais pus imaginer que de la poussière pouvait atterrir au plafond… Et bien: si!

Ensuite, le carreleur a commencé son office. La chape de ré-agréage est terminé pour la partie habitable, avec une bonne épaisseur (5 cm environ). Il aura fallu une bonne semaine pour la faire, en commençant par les chambres.

Le carrelage est livré. Il s’agit de carreaux de 35×35 pour le sol, en grès beige clair. La faïence de la salle de bain est en 20×40, claire elle aussi, avec une touche un peu plus foncée pour l’entourage de la baignoire:

Le plombier est apparemment passé pour faire les évacuations et l’arrivée générale. J’ai un doute certain sur le coude au dessus de la fenêtre du cellier, il s’agit de l’évacuation des WC. Un descente toute droite aurait été moins contraignante. J’avais demandé un Té de visite mais il a été placé un poil trop bas. A voir s’il ne peut pas être un peu remonté. La baignoire est posée. Voilà ce que ça donne:

Et enfin, le plus visible en arrivant, ce qui choque tout de suite: le crépis! Il est « beige rose pâle » (O40 chez ParexLanko) mais la zone entre les deux fenêtres des chambres sur la façade est un « orange doré » de chez Weber. Bon, ok, vous allez me dire que c’est bizarre d’avoir deux teintes. Je garde la surprise pour plus tard…

Début de la pose du placo

Tags: Pas d'étiquette
Commentaires: Commentaires fermés sur Début de la pose du placo

Et ça continue, après les rails et le plafond, voici les plaques de placo qui viennent habiller l’isolation en laine de verre. Les cloisons sont aussi montées sur rail, avec de la laine de verre à l’intérieur des cloisons des chambres afin d’isoler un peu, de façon thermique mais aussi de façon phonique.

Je suis content, la trappe d’accès au vide sanitaire a été bien habillée avec des rails sur le pourtour, on pourra facilement ajouter une porte. Le dessous de l’escalier cuisine-chambres est bien accessible pour en faire un joli placard à balais. Et surtout, le plaquiste a fait la plateforme pour récupérer la place perdue au dessus de l’escalier garage-cuisine. Il l’a renforcée pour qu’on puisse y ranger tout le bazar nécessaire.

Les murettes de soutènement sont aussi tracée au sol, le maçon va bientôt revenir pour un petit bout.

De l’eau!

Catégories: Plomberie, Terrain
Tags: Pas d'étiquette
Commentaires: Commentaires fermés sur De l’eau!

Et hop, rapide billet pour dire que l’eau est là ! Bon, pas vraiment là puisqu’il n’y a pas de compteur dans la boîte, mais quand même, c’est bon signe… Ça va démarrer!

page 1 de 1